Qui suis je?

Share

Marie-Lorette-Jenny_Foret-Fontainebleau-portrait à l'écoute de l'arbre

Née d’une mère musicienne et enseignante, j’ai reçu pour nom Marie Lorette Jenny. Dans les années 40, mon père, Georges Jenny a inventé l’Ondioline, un instrument électronique, précurseur de l’actuel synthétiseur. A son contact, j’ai compris que je pouvais fabriquer moi même ce dont j’avais besoin pour créer.

Héritière de son esprit d’inventeur, j’ai longtemps utilisé la résine dans mes créations en y incorporant des éléments de la nature.

 

De la matière synthétique aux matériaux de la nature

tableau lapines Profondément choquée par l’impact écologique du naufrage d’un pétrolier, j’ai ressentis la nécessité de trouver une expression artistique qui n’utilise plus de matière synthétique issue du pétrole.

Inscrite à l’Université de Paris 8, j’invente l’histoire d’une femme à la recherche de ses origines et élabore la trame d’un projet artistique  pour réaliser des œuvres sonores avec les matériaux de la nature rencontrés sur mon chemin.

 

Créer au sein même de la nature à 47 ans sur le 47ème parallèle.

Quebec_bois-flotté_le-Guerisson

A 47 ans, partie pour un trimestre universitaire au Québec , je vais réaliser une sculpture sonore à partir d’une branche de bois flotté ressemblant à une lyre, provenant des rives du Saint Laurent.

Sous l’effet apaisant et ressourçant de ces premiers sons, avec le fleuve gelé pour table d’harmonie, j’ai nommé cette sculpture Guerisson. Dès l’or, créer et improviser dans la nature est devenu pour moi une source de bien être que j’ai eu envie de partager.

 

De fil en aiguille…

En m’interessant à l’énergétique corporelle et la géobiologie, j’ai remarqué que chaque lieu m’inspirait et résonnait différemment. Cela ma donné l’idée de mettre en relation mes paysages intérieurs et les sons du Guerisson et de ma voix, avec les paysages géographiques sonores de la terre.

Aventurière de la matière et conteuse de sons, je me suis rapprochée des enfants et propose une performance  artistique atelier « échos de nature dans la ville »

 

… à la réalisation du voyage.

De même que lacs, ruisseaux, rivières, torrents et fleuves nourrissent les océans, mon parcours d’artiste, ma légende personnelle et ce qui m’anime, ont révélé le Guerisson voyageur et son écho dans la cité.